GUÊPES,
FRELONS

& BOURDONS

RECONNAÎTRE LES ESPÈCES
COMPRENDRE LES RISQUES

Nos intervenants sont de vrais professionnels de leur secteurs.
Nous vous garantissons une intervention rapide, mettant
en avant un savoir être irréprochable.
Des conseils vous seront donnés sur place par notre intervenant.

TOUT SAVOIR SUR LES DIFFÉRENTES ESPÈCES

Les guêpes et frelons asiatiques se font chaque année plus présents autour de nos habitations ou lieux de vacances. Au delà de la gêne occasionnée par ces espèces, les piqûres sont de plus en plus fréquentes, et peuvent avoir des conséquences inattendues, quel que soit l'âge ou l'état de santé.
Apprenez à reconnaître les différentes espèces et bénéficiez de conseils en prévention.

LES ESPÈCES  - Savoir les reconnaître

LA GUÊPE :

La guêpe appartient à la famille des hyménoptères. Elle mesure entre 11 et 18 mm. Elle est dépourvue de poils, et présentes des rayures noires et jaunes vif très marquées (le plus souvent).
Il existe une séparation très distincte et étroite de son corps entre son thorax et son abdomen, d'ou l'expression "avoir une taille de guêpe". Son vol est peu sonore, et seules les femelles sont à l'origine de piqûres chez l'homme.

Elle construit son nid à l'aide de fragments d'écorces de bois mélangés à sa salive. Le nid a au final l'apparence d'un papier grisâtre.
Elle est attirée par les aliments de l'homme, en particulier sucrés.

APPARENCE : Séparation entre le thorax et l'abdomen, rayures jaune vif et noire, pas de poils
TAILLE : 11 à 18mm

VOL SONORE : non

NID : Boules d'apparence de papier en hauteur ou sous le sol

ALIMENTATION : Sucre, fruits en décomposition, miel, autres insectes pour nourrir les larves

DANGER : Piqûres vives et potentiellement dangereuses si réaction allergique
CONSEIL : Se méfier si personnes allergiques et surveillance des enfants en extérieur

L'ABEILLE :

L'abeille est trapue et reconnaissable à grâce à son corps trapu et recouvert de poils sur la partie supérieure. Elle porte des bandes noires sur son abdomen qui, selon l'espèce, est de couleur jaune à brun foncé. Il existe plus de 20 000 espèces d'abeilles dans le monde, dont environ 1000 en France. Celle que nous connaissons le plus est l'abeille domestique (Apis mellifera). Elle mesure entre 11 et 13 mm, exceptée la reine qui peut atteindre les 20 mm.

L'abeille n'est pas agressive sauf si on s'approche trop près de son nid qu'elle protège ainsi que ses congénères et leur miel. Elle pique quand elle se sent en danger.

Il ne faut pas confondre l'essaim d'abeilles avec son nid. L'essaim, composé d'abeilles ouvrières et de quelques mâles, se forme autour de la reine pour se déplacer d'un nid à l'autre. Si l'essaim est impressionnant, il n'est pas dangereux tant qu'on ne le dérange pas. Le nid, constitué de cire, a l'apparence de rayons parallèles.

APPARENCE : Corps trapu et poilu
TAILLE : 11 à 13mm

VOL SONORE : bourdonnement

NID : Trous de rochers ou arbres dans la nature, ruches si domestiquées

ALIMENTATION : Pollen, nectar et eau

DANGER : Piqûres vives, agressives uniquement en cas de mise en danger
CONSEIL : Préserver l'espèce, éviter les insecticides et engrais chimiques en jardin

LE BOURDON :

Le bourdon ressemble à une abeille avec un corps plus bombé. Son corps est trapu et velu, et plus grand que celui de l'abeille. Sa taille varie entre 7 à 22 mm. Il possède une bande jaune sur le thorax et sur le haut de l'abdomen. Son vol est particulièrement bruyant.
Il est capable de piquer mais le fait rarement.

APPARENCE : Corps bombé, trapu et poilu
TAILLE : 7 à 22 mm

VOL SONORE : bourdonnement important caractéristique

NID : Sous terre, dans des cavités déjà existantes

ALIMENTATION : Pollen et eau

DANGER : Pas de danger particulier, pique très rarement
CONSEIL : Grand pollinisateur, éviter les insecticides et engrais chimiques en jardin

LE FRELON :

Le frelon est de la famille des guêpes. Mais il est trois fois plus grand qu'elle. Le frelon peut mesurer jusqu'à 35 mm. Son corps ressemble beaucoup à celui de la guêpe  mais il est un peu plus velu, avec une tête de couleur orangée.

Contrairement aux idées reçues, à sa taille impressionnante et à son vol bruyant, le frelon n'est pas agressif et sa piqûre n'est pas plus dangereuse que celle de l'abeille ou de la guêpe. Il ne pique que quand il se sent en danger.
Comme la guêpe, son nid ressemble à une grosse boule à l'apparence de vieux papier grisâtre.

Attention à ne pas le confondre avec le frelon asiatique, plus agressif et qui contribue à détruire notre écosystème, notamment en mangeant les abeilles et leur miel.

Le nid est toujours dans l'obscurité, préservé de la lumière et des intempéries, et présente une large ouverture en bas de plus de 10 cm, laissant voir le couvain ainsi que les larves. L'enveloppe est formée de "grandes draperies, lisses en début de saison puis composée de petits trous irréguliers en fin de saison.

APPARENCE : 2 à 3 fois plus grand que la guêpe
TAILLE : jusqu'à 35 mm

VOL SONORE : bourdonnement 

NID : Boules à l'apparence de papier toujours dans l'obscurité, large ouverture en bas

ALIMENTATION : Mouches, guêpes, chenilles, papillons, criquets

DANGER : Pas de danger particulier, pique très rarement sauf si approche du nid
CONSEIL : Ne pas tuer les individus isolés, ils servent de régulateurs écologiques

LE FRELON ASIATIQUE :

Le frelon est de la famille des guêpes. Mais il est trois fois plus grand qu'elle. Le frelon peut mesurer jusqu'à 35 mm. Son corps ressemble beaucoup à celui de la guêpe  mais il est un peu plus velu, avec une tête de couleur orangée.

Contrairement aux idées reçues, à sa taille impressionnante et à son vol bruyant, le frelon n'est pas agressif et sa piqûre n'est pas plus dangereuse que celle de l'abeille ou de la guêpe. Il ne pique que quand il se sent en danger.
Comme la guêpe, son nid ressemble à une grosse boule à l'apparence de vieux papier grisâtre.

Attention à ne pas le confondre avec le frelon asiatique, plus agressif et qui contribue à détruire notre écosystème, notamment en mangeant les abeilles et leur miel.
Le nid niche très souvent en pleine lumière et dans des situations exposées (façades d'immeubles, avancées sous-toitures, cime des arbres). Il peut lui arriver de nicher dans des endroits obscurs en début de saison, mais cela est plus rare.

APPARENCE : 2 à 3 fois plus grand que la guêpe
TAILLE : jusqu'à 35 mm

VOL SONORE : bourdonnement 

NID : Boules importantes à l'apparence de papier, souvent nichées dans les arbres, ouverture sur le côté

ALIMENTATION : Protéine de la chair des insectes, notamment des abeilles, et fruits en automne

DANGER : Très agressif en s'approchant du nid
CONSEIL : Éviter absolument d'approcher le nid

LES NIDS  -  Reconnaissance des différents habitats

LE NID DE GUÊPE

Apparence de papier mâché grisâtre, les nids peuvent être perchés en hauteur ou dans le sol.

LE NID DE FRELON

Souvent à l'abri et dans l'obscurité. Large ouverture en dessous, laissant voir le couvain. Composé de "grandes draperies".

LE NID DE FRELON ASIATIQUE

Les nids sont de taille souvent très importante. Ils sont perchés en hauteur et souvent à plus de 10 m de haut, souvent à proximité d'un plan d'eau. L'ouverture se trouve sur le côté.

LE NID DE BOURDONS

Ils sont souvent sous terre ou dans des amas de paille ou de bois. Ils sont constitués de quelques dizaines d'individus.

LE NID D'ABEILLES

Lorsqu'ils ne sont pas encore récupérés, les nids sont composés de cire et accrochés aux arbres.

L'ESSAIM D'ABEILLES

L'essaim (ou colonie) d'abeilles est un groupement d'abeilles se déplaçant pour former un nid.

PIQÛRES  -  Savoir comment réagir

Les piqûres de guêpe, d'abeille ou de frelon sont souvent vives et douloureuses.
Elles entraînent un oedème localisé avec des rougeurs.
Il est nécessaire d'adopter le bon comportement en fonction de la situation rencontrée :

PIQÛRE DE GUÊPE & DE FRELON

Lorsque l'oedème et la rougeur sont localisés et sans gravité pour l'état vital de la victime, il est nécessaire de désinfecter la plaie, puis d'y appliquer une crème anti-inflammatoire.

Lorsqu'une réaction allergique importante est constatée (choc anaphylactique), que la piqûre est dans la bouche ou que des détresses respiratoires apparaissent, il est important de contacter immédiatement le 15 (le 18 ou 112 à défaut).
Pour rappel, la position d'attente en cas de détresses respiratoires est la position demi-assise si la victime est consciente.
N'hésitez pas à pousser la porte d'un organisme de formation pour vous former aux gestes de premiers secours et adopter les bons réflexes : www.neofis.fr

PIQÛRE DABEILLE

L'abeille perd son dard et son abdomen en piquant.
N'utilisez pas de pince à épiler à défaut d'appuyer sur la poche à venin, et de l'injecter sous la peau.
Utilisez vos ongles afin de passer en dessous pour le soulever.

La conduite à tenir sera identique que pour les piqûres de guêpes, comme décrit ci-dessus.

DESTRUCTION DU NID  -  Conduite à tenir

Il n'est pas recommandé de détruire un nid soi-même. Les risques sont multiples :

- Agressivité des hyménoptères et risque de nombreuses piqûres, et de réactions allergiques.
- Risque d'incendie pour les particuliers ayant l'idée lumineuse de brûler le nid ...
- Risques de chutes, certains nids nécessitant des équipements ou échelles spécifiques

Nous vous recommandons de faire appel aux services d'un destructeur d'insecte professionnel.

© 2018 by ROVE & BERI DevTeam